ODR76

Enregistré live en 1976 à l'Opéra de Reims (comme son nom l'indique), Opéra De Reims 1976 est un triple album live du groupe de rock progressif/jazz français Magma. Ou plutôt, du groupe de zeuhl français Magma (la zeuhl étant le nom que le groupe a attribué à leur musique, en utilisant le langage qu'ils ont inventé, le kobaïen, dans lequel sont chantés les morceaux du groupe). Opéra De Reims 1976 est répertorié, dans la discographie de Magma, comme étant l'Akt IX de leur oeuvre musicale. Ce live a été enregistré en 1976, mais n'est sorti qu'en 2000. Il aurait fallu 4 disques vinyles pour tout faire tenir. Précisons que les titres dans le tracklisting plus bas sont exacts (c'est à dire, les 42 minutes du CD 3 sont en une seule plage audio, par exemple). L'écoute de ce live est donc ardue, il faut vraiment le vouloir : deux titres de plus de 25 minutes, deux titres de 33 minutes, un de 42 minutes.

untitled

Magma, à l'époque de ce live, était dans une de ses meilleures époques, et contenait, outre le batteur Christian Vander (leader, guru de Magma), le chanteur Klaus Basquiz, la chanteuse Stella Vander (femme de...), le violoniste Didier Lockwood, le guitariste Gabriel Federow, le bassiste Bernard Paganotti et les claviéristes Patrick Gauthier et Benoît Widemann. L'enregistrementr sonore de ce live est de bonne qualité (brut de fonte, indiqué sur le livret), et il est précisé aussi que, malheureusement, le final de Mekanïk Destruktïw Kommandöh, le dernier titre (en fait, tout simplement une suite, version live de l'album du même nom de 1973, un des sommets du groupe), est absent du live, coupé de la bande (par erreur, manque de place, probablement).

mm

De Futura possède un solo de basse de 10 minutes environ, et est une manière imparable de commencer les hostilités, tandis que Sons Et Chorus De Batterie mérite bien son titre. Köhntarkösz est fantastique, et Theusz Hamtaahk imparable. En 2000, Magma jouera, au Trianon (Paris), une trilogie d'albums (que j'aborderai ici bientôt), parmi les albums se trouveront MDK et Theusz Hamtaahk. On tient ici, avec ces deux pièces musicales, des éléments-clés de la légende magmaïenne. Difficile d'accès en raison de sa longue durée, Opéra De Reims 1976 est un des sommets live de Magma (juste derrière Hhaï, de 1975, mais Hhaï est imbattable).

CD 1

De Futura (25,00)

Sons Et Chorus De Batterie (27,00)

CD 2

Köhntarkösz (33,32)

Theusz Hamtaahk (33,34)

CD 3

Mekanïk Destruktïw Kommandöh (42,00)