DA

Sorti en 1982, Daylight Again marquait le second retour de Crosby, Stills & Nash après un premier (et rapide) retour en 1977. Produit par le trio, l'album, sous une pochette vraiment hideuse (et assez dans les tons de l'époque, où le mauvais goût planait souvent - voir les pochettes de Queen, des Stones ou de Neil Young dans les 80's), l'album est relativement inégal. On y trouve de très bells petites chansons (Delta, Southern Cross, Daylight Again), et de nombreux grands musiciens y participent, mais dans l'ensemble, Daylight Again est une déception, surtout après un début de discographie aussi exemplaire (aucun mauvais album jusqu'à celui-ci - peu d'albums, aussi). L'album, aussi, est surtout un album de Stills & Nash, Crosby ayant, à l'époque, de graves problèmes d'addiction à la coke, et il sera d'ailleurs arrêté en 1985, mettant à mal la suite de la tournée et du trio (qui ne se reformera qu'en 1988, avec Young, pour American Dream, très mauvais).

untitled

Crosby, c'est un fait, ne participe que peu à l'album : d'abord, il ne fait que chanter, et ne touche pas aux guitares (rappelons qu'à la base, Crosby, ex des Byrds, est guitariste en plus d'être chanteur), qui sont laissées à Stills et Nash. Stills touche aussi aux claviers et quelques percussions, Nash touche aussi à l'harmonica et l'orgue, des percussions aussi. On trouve, aussi, des musiciens comme Timothy B. Schmit (des Eagles période The Long Run) à la basse, Leland Sklar (basse), Jeff Porcaro (de Toto, batterie, sur certains titres), Joe Vitale (batterie), Craig Doerge (synthés et divers claviers), James Newton Howard (claviers), entre autres. Art Garfunkel pose des voix sur Daylight Again, en invité.

CROSBY_STILLS_NASH

Si Delta, Southern Cross, Daylight Again (qui reprend en final Find The Cost Of Freedom, un des hymnes de Crosby, Stills, Nash & Young) et Turn Your Back On Love sont de superbes chansons, on ne peut pas en dire autant de You Are Alive, Too Much Love To Hide et Song For Susan. Crosby ne signe qu'une seule chanson (une des meilleures, Delta). Nash, à lui tout seul, signe trois morceaux ; Stills, tout seul, en signe une, et en co-signe cinq avec Nash, Michael Stergis (guitariste participant à l'album) ou Michael Curtis. Seule une chanson, le plutôt moyen Might As Well Have A Good Time, n'est signée d'aucun des membres du trio. Daylight Again, en résumé, est un disque mineur et décevant. Il obtiendra un beau succès (il se classera 8ème dans le Top Pop Albums Chart du Bilboard), mais n'est pas vraiment à retenir. 

FACE A

Turn Your Back On Love

Wasted On The Way

Southern Cross

Into The Darkness

Delta

FACE B

Since I Met You

Too Much Love To Hide

Song For Susan

You Are Alive

Might As Well Have A Good Time

Daylight Again (a : Daylight Again/b : Find The Cost Of Freedom)