RD

En 1985, Tom Waits sort Rain Dogs, album étrange, inclassable et foutraque qui fait partie de ses meilleures ventes. L'album, à la fois jazzy et décalé, bénéficiant de la présence du guitariste Marc Ribot (et aussi du guitariste Keith Richards, des Rolling Stones, sur quelques titres, Big Black Mariah, Blind Love et Union Square), offre, pour 55 minutes, pas moins de...19 titres. Un assemblage totalement malade de chansons pour la plupart très courtes (la plus longue, Gun Street Girl, dure 4,35 minutes, la plus courte, Midtown, dure 1 minute). La pochette montre un homme  serré dans les bras d'une femme. L'homme n'est pas Waits, mais lui ressemble un petit peu. L'ambiance générale de Rain Dogs est assez brechtienne. Le titre de l'album vient probablement d'une expression anglophone, it's raining cats and dogs, qui signifie 'il pleut à verse', en français.

TT

Si Waits, avec son album précédent (et premier chez Islands) Swordfishtrombones, avait déjà posé les bases d'une musique bien inclassable, à grands coups de chansonnettes courtes et zarbies, sur Rain Dogs, il accélère le processus. Difficile d'accès, l'album offre deux petites merveilles pop : Downtown Train, que Rod Stewart reprendra (il en fera un tube FM) et Hang Down Your Head. Le reste de l'album, porté par la guitare lunaire de Marc Ribot (et, parfois, par celle de Keith Richards - au fait, Richards ne joue pas sur Downtown Train, même si le son de guitare, parfait, est très richardsien dans l'âme - il me semble même que ça soit Waits lui-même qui tient la guitare sur cette chanson !) est plus spécial. Dès Singapore, des percussions étranges et la voix barrée de Waits emmènent l'auditeur dans un voyage on ne peut plus mouvementé et spécial.

untitled

Musiciens de talent (Tony Levin à la basse sur Downtown Train, John Lurie au saxophone sur Walking Spanish, Chris Spedding à la guitare sur Singapore) et compositions barrées font de ce Rain Dogs un album inclassable, qui a été classifié 397ème album (sur 500) dans la liste des meilleurs albums de Rolling Stone Magazine. Et 21ème sur les 100 meilleurs albums des 80's, selon le même magazine. Autrement dit, si vous aimez les expériences musicales et Tom Waits, il ne vous reste plus qu'une chose à faire : courir acheter (généralement, il n'est pas vendu cher, en plus) ce disque difficile, mais ô combien prenant et réussi ! Même si, paradoxe, je ne le rentre pas dans mon Top 3 perso des albums de Waits...

FACE A

Singapore

Clap Hands

Cemetery Polka

Jockey Full Of Bourbon

Tango Till They Sore

Big Black Mariah

Diamonds And Gold

Hang Down Your Head

Time

FACE B

Rain Dogs

Midtown (Instrumental)

9th & Hennepin

Gun Street Girl

Union Square

Blind Love

Walking Spanish

Downtown Train

Bride Of Rain Dogs (Instrumental)

Anywhere I Lay My Head