untitled

Premier album de la décennie 80 pour ZZ Top le fameux trio texan de barbus, El Loco ('le fou') est un de leurs pires albums. Ca me défrise littéralement les poils du derche de me dire que j'ai vraiment aimé ça dans mon adolescence ; durant une courte période (1 an environ), j'ai été fan de ZZ Top, et El Loco était un de mes préférés du groupe. Et ce n'est pas à cause de sa pochette aussi rigolote que franchement pourrie (les ZZ en garagistes paumés dans le désert avec des sacs d'herbe, et tenus en joue par un shérif fringué presque comme Lucky Luke...tout un programme !). L'album, bien que nul, a été un immense succès (disque d'or ou de platine, je ne sais plus), et contient deux des plus gros tubes de ZZ Top.

untitledD

El Loco est aussi le premier disque du Top avec des synthétiseurs. Leur premier album de fusion pop/rock/électro/synthétique, tel qu'ils continueront de le faire par la suite (Eliminator, Afterburner, Recycler...). Le virement de bord, le point de non-retour de leur carrière, où ils abandonnent le son country/western de leurs débuts pour passer, progressivement, au hard-FM. L'album multiplie les blagues foireuses (Heaven, Hell Or Houston, faussement macabre et angoissante, vraiment nullarde), les ballades sirupeuses (Leïla et ses claviers qu'on croirait directement sortis d'une musique de jeu vidéo du style "Super Mario Land/Sonic The Hedgehog", ou It's So Hard, probablement la seule chanson vraiment intéressante ici, car assez blues), et, surtout, El Loco multiplie les allusions sexuelles : Tube Snake Boogie ("le boogie du serpent") semble parler de la teub, Pearl Necklace est assez salace aussi (elle veut un collier de perles : hum, devinez qu'est-ce qui a la couleur de la perle et qui peut ravir une femme, selon les ZZ Top ? Oui, vous pensez à la même chose que moi, espèces de gros dégueulasses !) et le pire de tout, Ten Foot Pole (Je ne te toucherais même pas avec un poteau de dix pieds de long, c'est dit tel quel dans la chanson, je n'invente rien !). Et ce Don't Tease Me ("Ne m'excite pas", "Ne m'agace pas") pseudo hard-FM et vraiment pourri...

untitled

L'album se finit sur trois chansons très courtes (aucune ne dure 3 minutes) qui accentuent le coté gâchis du disque : Groovy Little Hippy Dad (quelle plaisanterie !), Heaven, Hell Or Houston (dommage, l'intro est bonne...) et Party On The Patio (ce titre, mon Dieu !). El Loco, c'est environ 36 minutes de merderie la plus totale, seule It's So Hard, à la rigueur (et le coté amusant, léger de I Wanna Drive You Home, surtout son jeu de guitares) est à  sauver. Si par la suite ZZ Top fera pire (Afterburner...et toute crédibilité s'envolera, pour le Top), El Loco est une belle entrée en la matière en ce qui concerne le gâchis de temps, d'argent et de matériel. La carrière du Top s'en serait bien mieux portée s'ils s'étaient abstenus d'enregistrer cette daube interstellaire !

FACE A

Tube Snake Boogie

I Wanna Drive You Home

Ten Foot Pole

Leïla

Don't Tease Me

FACE B

It's So Hard

Pearl Necklace

Groovy Little Hippy Dad

Heaven, Hell Or Houston

Party On The Patio