Au_dela_du_Delire_1a

Troisième album studio d'Ange, Au-Delà Du Délire contient sans aucun doute la chanson la plus connue du groupe (Si J'Etais Le Messie) et est souvent considéré comme étant l'album de la consécration, de la maturité. Bref, comme étant le sommet du groupe de rock progressif hexagonal. D'une durée de 38 minutes (pour 8 titres), l'album, sous sa très belle pochette designée par Philippe Huart (qui collaborera encore maintes fois avec Ange), est en effet une belle réussite du genre... et ce, malgré mon aversion pour le rock progressif chanté en français. Il faut dire que, parfois, les paroles sonnent un peu trop kitsch à mon goût. Mais bon, ce détail-là mis à part, Au-Delà Du Délire contient de très belles chansons, et la voix de Christian Décamps est vraiment belle. Et, qui plus est, le son est nettement meilleur que pour l'album précédent, Le Cimetière Des Arlequins, qui souffrait d'une production pourrie (il fallait tendre l'oreille pour entendre la voix de Décamps, sous-mixée).

ange_groupe_nb

Oui, cette fois-ci, la production est nettement meilleure. On y entend vraiment bien le chant, et les différents instruments sont bien distincts (ce qui, pour les instruments, était déjà le cas pour l'album précédent, où on les entendait trop bien). Si on fait abstraction de certaines paroles un peu co-connes (Et le petit con se fait drôle, en mal de litanies sur Godevin Le Vilain), il faut bien admettre que musicalement parlant, l'album, qui offre de petites merveilles (les 9 minutes de la chanson-titre, qui s'achève par un solo de guitare qui me retourne toujours et me donne des frissons tellement c'est beau, Exode, Si J'Etais Le Messie et sa fin apocalyptique), est excellent. Alors oui, cent fois oui, un milliard de fois oui, le niveau musical et textuel est moins extraordinaire que chez Genesis ou King Crimson (Ange est plus dans le style de Genesis que King Crimson, ceci dit). Comme KingStalker l'a dit dans une de ses critiques du groupe (celle du Cimetière Des Arlequins), Ange se ferait bouffer tout cru au petit déjeuner par Genesis pour Crimso. Clair et net. Sans bavures.

ange_delire

N'empêche que cette musique progressive à tendance médiévale (nombreuses allusions médiévales dans les paroles, ambiance évidente proche des albums Aqualung,  In The Court Of The Crimson King ou Trespass de respectivement Jethro Tull, King Crimson et Genesis) est un régal pour les oreilles à condition d'aimer le rock rpogressif et de ne pas trop s'attarder sur les paroles, parfois (souvent) involontairement comiques, ce qui est toujours un petit peu gênant quand on sait que ce n'était pas leur but premier (qui est de faire voyager dans des contrées éloignées, dans des univers fantasmagoriques). Au-Delà Du Délire est un disque sympathique, limité mais sympathique.

FACE A

Godevin Le Vilain

Les Longues Nuits D'Isaac

Si J'Etais Le Messie

Ballade Pour Une Orgie

Exode

FACE B

La Bataille Du Sucre (Inclus La Colère Des Dieux)

Fils De Lumière

Au-Delà Du Délire