RM1

Voici un album ultra important pour moi. Ce fut mon premier Roxy Music (j'ai découvert le reste de leur discographie peu de temps après, ceci dit) et un des tout premiers vinyles que je me soit acheté, d'occasion, en brocante, après que l'on m'ait offert ma première platine (quand le vinyle n'était pas encore revenu à la mode et qu'on n'en trouvait pas de neufs en magasin, uniquement de l'occasion en brocantes et sur le Net ; on trouvait aussi des rééditions sur le Net, évidemment), c'était genre vers 2006 ou 2007, en tout cas avant que je ne crée ce blog. Découvrir Roxy Music par le biais de leur dernier album (j'ignorais cependant que c'était leur dernier, quand je l'ai acheté), c'est pas anodin, pas vrai ? Ce fut pourtant le cas pour moi. Avalon, sorti sous une magnifique pochette représentant un chevalier en armure tenant, dans le brouillard, un faucon, et regardant en direction d'une étendue d'eau et d'une côte (l'île d'Avalon, où réside le Roi Arthur à jamais ?), est un album dont la pochette détonne par rapport aux autres albums du groupe, qui représentent toutes (sauf Manifesto) de belles pin-ups dans des tenues et positions affriolantes. Sachez cependant que dans l'armure, c'est une femme, ce qui fait que, contre toute attente, la pochette de cet album poursuit le fil conducteur artistique des pochettes du groupe ! Groupe qui, en 1982, à l'époque de ce disque, est à deux doigts de se séparer, ça sera le cas peu de temps après la tournée promotionnelle (immortalisée en 1990 par le très bon live Heart Still Beating), et le groupe n'est plus qu'un trio : Bryan Ferry (chant, synthés), Phil Manzanera (guitare) et Andy Mackay (saxophone), tous trois membres d'origine. 

RM2

Roxy Music avait cessé son activité en 1975 après Siren, pour revenir en 1979 avec Manifesto, album moyen (mais rien que le morceau-titre est incroyable) et bien plus orienté pop/rock que les précédents opus. L'album marchera très bien, ainsi que le successeur, Flesh + Blood de 1980, qui est lui aussi un peu secondaire, mais tout de même meilleur que le précédent. La nouvelle formule, toujours assez glam, mais plus dansante et moderne, plaît aux foules. Avalon continue donc dans cette lancée, mais comme s'ils savaient que ça serait le dernier album (le groupe sortira un single hors-album, une reprise sublime du Jealous Guy de Lennon en son hommage, la même année, et puis rideau après la tournée), ils ont absolument tout donné. Production grandiose (de Rhett Davies), chansons parfaites, ambiance majestueuse, pochette au diapason, tout Avalon, du long de ses 37 courtes minutes (le plus court des albums du groupe, et je crois même, le seul à ne pas atteindre les 40 minutes), est un chef d'oeuvre de glam/pop 80's. Un album rythmé par trois singles qui marcheront fort : More Than This, le morceau-titre et Take A Chance With Me. La première est un joyau pop glam absolu que l'on écoutera en boucle sans s'en lasser ; la seconde, sur laquelle on entend la choriste Yanick Etienne, est suave et éthérée ; la dernière, après une introduction un peu menacante, est un petit régal pop bien ouvragé (guitare géniale). Ces trois chansons représentent bien l'album dans sa globalité, un album qui, mis à part deux courts (chacun dure 1,45 minute) instrumentaux aériens et ambiantiques (India, Tara), est construit avec des chansons du même acabit, qui toutes auraient pu sortir en singles.

RM3

Mackay, Ferry, Manzanera

On a le langoureux While My Heart Is Still Beating (qui donnera son nom au live sorti en 1990), le dansant The Space Between, le percutant (son intro est géniale) The Main Thing, l'incroyablement beau True To Life, une des plus belles chansons des années 80 pour moi, et l'excellent To Turn You On. Bryan Ferry est en pleine maîtrise de son art vocal (crooner glam) sur l'ensemble de cet album prodigieux, magnifiquement produit. C'est clair que si on con compare avec les albums que le groupe a sorti dans les années 70, entre 1972 et 1975 précisément, ce n'est pas la même chose. Ces albums sont plus recherchés, moins accessibles, assez débridés, glam et pas vraiment pop (même s'il y à des tubes dessus comme Love Is The Drug et Do The Strand), et musicalement, c'est peut-être meilleur. Mais Avalon est un sommet dans son genre, et probablement un des plus réussis et attachants des albums de Roxy Music, je le préfère amplement à For Your Pleasure et Stranded, à Siren aussi. Si vous aimez la bonne pop 80's bien produite (le disque a super bien vieilli) et pas caricaturale, pas putassière (des synthés, mais pas outrancièrement utilisés ici), alors je ne peux que vous le conseiller !

FACE A

More Than This

The Space Between

Avalon

India

While My Heart Is Still Beating

FACE B

The Main Thing

Take A Chance With Me

To Turn You On

True To Life

Tara