1One_Size_Fits_All

Sorti en 1975, One Size Fits All, avec sa pochette rigolote (matez les détails au dos, la constellation fantaisiste), est probablement un des albums les plus réputés de Frank Zappa (ici accompagné d'une des nombreuses moutures des Mothers Of Invention). Pourtant, j'ai énormément de mal à apprécier cet album, pour moi un des moins réussis (mais je sais que, généralement, c'est le contraire qui est dit à son sujet). Zappa, ici, est accompagné de George Duke (claviers), Chester Thompson (batterie), Napoleon Murphy Brock (flûte, saxophone), Tom Fowler (basse), Ruth Underwood (marimba, percussions), James "Bird Legs" Youman (basse sur le second titre), et on notera la participation de Johnny "Guitar" Watson au chant sur Andy et San Ber'dino et de Captain Beefheart (crédité sous le nom de Bloodshot Rollin' Red) à l'harmonica, quand il était présent (indiqué tel quel dans le livret).

R_164_20FRANK_20ZAPPA_2075

Anecdote amusante, Chester Thompson, qui fera partie, dès l'année suivante, de Genesis (en concerts seulement), est aussi crédité comme victime du gorille (humour purement zappaïen, ne cherchez pas à comprendre). Deux ans plus tard, Genesis enregistre l'album Wind & Wuthering, et parmi les titres de l'album, se trouve un instrumental intitulé Wot Gorilla ? ("Quel gorille ?"), en allusion et réponse cocasse à la mention farfelue de gorilla victim dont est crédité Chester dans les crédits de One Size Fits All ! Voilà la réponse, si vous vous demandiez ce que signifiait le titre de l'instrumental de Genesis de 1977 ! Et voilà aussi pour l'anecdote à la con...

zappa

L'album contient Inca Roads et les deux parties de Sofa, toutes trois immenses, je le reconnais, mais dans l'ensemble, je n'ai vraiment jamais réussi à adhérer à ce disque. Moi qui suis fan de Zappa et qui parviens même à aimer des délires comme 200 Motels ou Lumpy Gravy, me faire bloquer par One Size Fits All, croyez-moi, c'est aussi frustrant qu'étrange. Mais je ne sais pas, sans doute est-ce la présence, en face B, de San Ber'dino et Andy (que je trouve très moyens, personnellement), mais ce disque m'est totalement hermétique. Musicalement, ce n'est pas mauvais. Zappa est en forme, humour et guitare compris, et les musiciens sont loin d'être manchots. En plus, même si on ne l'entend pas tout le temps, y à Beefheart, le grand ami/ennemi de Zappa, qui jouera avec lui la même année sur le live Bongo Fury. Mais allez savoir pourquoi, ce One Size Fits All ne compte quasiment pas pour moi. Croyez-moi, ça m'attriste, j'aimerais tant pouvoir l'aimer, ce disque...un jour, peut-être, ça viendra. Un jour...

FACE A

Inca Roads

Can't Afford No Shoes

Sofa N°1

Po-Jama People

FACE B

Florentine Pogen

Evelyn, A Modified Dog

San Ber'dino

Andy

Sofa N°2