R22 

Tonton a rêvé que la gauche revenait.

LÂge d'Or de Renaud est bel et bien passé. Il a pris fin en 1985 avec un Mistral Gagnant remarquable. La suite, c'est une lente descente. Dans la déprime : vie privée un peu chaotique, alcoolisme sans doute déjà présent, désillusions politiques et personnelles, décès de son grand pote Coluche en mai 1986, c'est clair, Renaud va mal. Putain De Camion, son album de 1988, son huitième, est noir de deuil. L'album, on la vu hier, est très bon, on y trouve de superbes chansons. Mais aussi, mais c'est après tout le cas de tous les albums de la Chetron Sauvage (Morgane De Toi excepté), quelques chansons secondaires, mineures, oubliables (Chanson Dégueulasse). Son album suivant, Renaud va l'enregistrer pendant leur sale guerre (dixit les notes de pochette), celle du Golfe (1990/1991) donc, et il va l'enregistrer à Londres, aux SARM West Studios, sous la houlette de Pete Briquette (ça rime). Long d'une bonne cinquante-deuzaine de minutes, offrant 14 titres (dont un de 50 secondes, ceci dit), l'album a encore une fois été enregistré avec l'accordéoniste Jean-Louis Roques, fidèle depuis plus de 5 ans. On trouve aussi, sur l'album, le ciaviériste Spike Edney (qui a joué avec Queen en live), les guitaristes Phil Palmer et François Ovide, et parmi les choristes, notons Murray Head et Bob Geldof, des Boomtown Rats, acteur du film Pink Floyd, The Wall et fondateur du Live Aid en 1985.

R23

Sorti sous une pochette montrant le titre de l'album constitué de nouilles en formes de lettres et une photo trouble de Renaud (au dos, ses mains dans le dos tiennent des pierres), l'album s'appelle Marchand De Cailloux. C'est un album assez à part, me concernant. Je ne l'ai jamais aimé, je suis au regret profond de le dire, mais en même temps, que voulez-vous, je m'en fous un peu, de ce disque. Je ne le trouve pas mauvais, si c'était le cas, croyez-moi, Marchand De Cailloux serait classé dans les ratages (et serait, chronologiquement, le premier Renaud à s'y trouver ; cet infâme honneur arrivera bien à Renaud, mais attendez encore plusieurs années...). Pire, en fait : je le trouve insignifiant, ce disque. On y trouve certes de super bonnes chansons ici, et je vais en parler tout de suite d'ailleurs : le morceau-titre, Marchand De Cailloux (qu'est-ce qu'il faut pas faire pour rajouter un peu de place dans un article qui s'annonce plus court et difficile à écrire que les autres, les amis ; ici, le fait d'écrire le nom du morceau juste après avoir précisé qu'il était le morceau-titre, et ensuite de rajouter ces conneries entre parenthèses, ben, franchement, ça rallonge un peu le paragraphe et la chronique, et ça tombe bien) pour ne pas le citer mais c'est trop tard, est une remarquable chanson qui parle notamment de l'Intifada, de la situation intenable au Proche-Orient. Bref, la chanson est intemporelle. La Ballade Nord-Irlandaise, que Renaud refera par la suite sur un album entièrement constitué de reprises en français d'airs celtiques irlandais, est une merveille basée sur un air celtique irlandais, qui sera la base du Dirty Old Town des Pogues, de Chacun Sa Mer de Hugues Aufray. Belle chanson qui rend hommage, rapidement, à Bourvil (l'allusion à l'oranger). Et 500 Connards Sur La Ligne De Départ est une humoristique mais féroce chanson qui assassine, avec des mots, le Paris-Dakar qui ravage l'Afrique, sans doute malgré lui (maintenant, c'est plus en Afrique, on le sait), mais la ravage(ait) tout de même. 

R24

Notons aussi Tonton, sur Mitterrand, réélu en 1988. La chanson parle des désillusions de Renaud et, sans doute, de Mitterrand, de la cohabitation difficile. Belle chanson. Mais le reste de l'album, sincèrement, oscille entre le très correct mais peu retenable sur la durée (Dans Ton Sac, dans laquelle Renaud, en cherchant quelque chose dans le sac à main de sa femme, y trouve tout et n'importe quoi, mais en tout cas pas ce qu'il cherche ; Tant Qu'Il Y Aura Des Ombres ; C'Est Pas Du Pipeau, qui fait partie du cycle Lolita) et chansons vraiment médiocres (Ma Chanson Leur A Pas Plu (Suite), qui est comme son titre l'indique la suite de la chanson de 1983, est infiniment moins bonne que l'originale ; Je Cruel, j'aime pas du tout, ainsi qu'Olé ! et Les Dimanches A La Con). Sans oublier les 50 secondes amusantes, mais inutiles, du Tango Des Elus. Dans l'ensemble, ce disque est foutrement inégal, on a du super bon, du pas mal et du totalement oubliable, et la durée de l'album est trop étendue, bien que seulement limitée à 52 minutes. Avec la durée de Mistral Gagnant (11 minutes de moins), l'album aurait clairement été plus appréciable, tout en étant, tout de même, à sa sortie, le moins bon Renaud depuis Ma Gonzesse (1979). Renaud est en perte de vitesse, ça ne va pas aller en s'améliorant. Notons cependant que, contre toute attente, l'album suivant sera nettement meilleur, j'en reparle demain. 

Marchand De Cailloux

L'Aquarium

P'tit Voleur

Olé !

Les Dimanches A La Con

Dans Ton Sac

Le Tango Des Elus

La Ballade Nord-Irlandaise

500 Connards Sur La Ligne De Départ

Tonton

Je Cruel

C'Est Pas Du Pipeau

Ma Chanson Leur A Pas Plu (Suite)

Tant Qu'il Y Aura Des Ombres