R10

Elle a 55 ans, quat' gosses qu'ont mis les bouts, plus d'mari, pas d'amant, et puis quoi ? des bijoux ?

Marche A L'Ombre, quatrième album de Renaud, sorti en 1980, a cartonné bien comme il faut, avec sa légion de classiques absolus (le morceau-titre, Dans Mon H.L.M., It Is Not Because You Are...), mais, on l'a vu hier, c'est tout de même un disque vraiment inégal, la moitié des chansons (quasiment toute la face B) étant pour le moins moyennes, voire même médiocres. Après ce carton, Renaud sort, quasiment coup sur coup, un en 1980 et un en 1981, deux albums lives. Oui, deux, à la suite ! Le premier, double, c'est A Bobino, vraie réussite qui offre quasiment tout l'album de 1980 en live, un des meilleurs lives du chanteur. Le second, c'est un album simple intitulé Le P'Tit Bal Du Samedi Soir Et Autres Chansons Réalistes, entièrement constitué de reprises de vieilles chansons de la fin du XIXème siècle et début XXème, à l'ancienne. C'est le premier album de ce genre (disque de reprises, disque de chansons à l'ancienne), et il a été aussi enregistré à Bobino, c'était la première partie de son concert sorti en double album l'année précédente, en fait. En 1981, Renaud sort aussi son nouvel album studio, son cinquième, l'album sort en novembre sous une pochette le montrant, regardant sans trop d'expression un homme (dont on ne voit que le bas du corps et un bras) le menaçant d'une clé à molette. Sur le bras de l'homme, un tatouage, "Lolita". C'est Renaud lui-même, quoi, qui s'auto-menace. Au verso, un dessin à la Margerin (mais pas de lui) montrant un loubard à l'ancienne, en pleine nuit, dans une banlieue déserte, pas loin d'une mobylette estampillée "France-Soir" (journal qui, au fil des chansons de Renaud, sera souvent épinglé). L'album s'appelle ...Le Retour De Gérard Lambert. C'est le plus long album studio de Renaud pour l'époque, car le premier à dépasser les 40 minutes. En même temps, il n'en dure que 42, pour 11 titres. C'est pas terriblement long non plus,

R11

Cet album au climat globalement assez comique (mais offrant tout de même trois chansons très sérieuses), sur lequel on entend, dans les choeurs, Coluche et le Professeur Choron (mais allez les retrouver dans la masse des choeurs...), est un de mes grands préférés du chanteur énervant. Pourtant, ce n'est pas un de ses sommets. Sans être inégal comme le précédent opus, ce nouvel album offre tout de même, il faut le dire, des chansons pas super : Le Père Noël Noir est amusante comme tout, mais comme le disait Voulzy dans une de ses chansons de la même époque, Ca fait pas pipi loin. Le Retour De Gérard Lambert, qui fait donc revenir le fameux personnage-titre d'une des meilleures chansons du précédent album, est une suite bien moins réussie que l'original. L'ambiance est là, pesante comme il faut, on a une allusion amusante à Serge Reggiani (cessez de rire, charmante Elvire, y'à une espèce de chien, un vieux loup solitaire, qu'est entré dans Paris, son nom : Gérard Lambert), et il me semble reconnaître d'éminentes intonation coluchiennes dans le Non ?!? entendu après l'allusion au Petit Chaperon rouge et au contenu de son panier. Et on a aussi le cas de Soleil Immonde, chanson secondaire, un peu oubliée, pas grandiose, mais avec laquelle je ne veux pas être méchant : paroles et musique, elle a été entièrement signée Coluche, cas unique s'il en est (si on met de côté les chansons comiques de ses sketches, évidemment : Sois FainéantMisère...), et Renaud la chante avec des intonations très proches de celles de son comique de pote. T'en fais pas, c'est pas la fin du monde...

R12

Le reste de l'album est nettement meilleur. La Blanche parle d'un ami de Renaud, junkie, Michel Roy, qui composa pour Renaud la chanson Baston ! sur l'album précédent. Roy a fini par mourir, hélas, par la suite, du Sida, sans doute chopé suite à une injection. Dans la chanson, l'allusion à Villefranche (pour rimer avec 'blanche', évidemment) est-elle, aussi, une référence aux Rolling Stones qui, en été 1971, à Villefranche-sur-Mer, enregistrèrent Exile On Main St. dans un brouillard de came ? Oscar est une chanson touchante sur le grand-père maternel de Renaud, originaire du Nord, où quand il fait beau, c'est mauvais présage, c'est qu'il va pleuvoir, c'est qu'il va faire gris ; il était ch'timi jusqu'au bout des nuages. Etudiant-Poil Aux Dents est une très comique chanson sur les étudiants et leurs grands projets d'avenir. J'Ai Raté Télé-Foot ne vole pas haut, mais est très drôle. A Quelle Heure On Arrive ? est un blues terminal made  in Renaud, sur la vie sur la route, on y trouve ses premières piques sur Lavilliers, il y en aura d'autres. Et on trouve, enfin, trois gros classiques ici : Mon Beauf', chanson ultime sur la beauferie, la chanson parle de son beau-frère, réel ou imaginaire, Un beauf' à la Cabu, imbécile et facho, mais heureusement, cocu, qui a marié la soeur de Renaud. On a Banlieue Rouge, sur une femme d'âge mûr, veuve ou divorcée, qui vit seule dans un appartement dans un H.L.M. d''une banlieue parisienne communiste. Sa vie, insignifiante, est racontée par un Renaud à la fois sarcastique et ne voulant pas trop l'être. Un peu comme le futur La Vie Par Procuration de Goldman, mais en version Renaud, quoi. Et on a Manu, hommage de Renaud au Jef de Brel, évidemment, et parlant d'un loubard atterré par le fait que sa copine l'ait quitté, et qui se fait consoler par un pote. Une gonzesse de perdue, c'est dix copains qui r'viennent. Au final, ...Le Retour De Gérard Lambert, album assez léger malgré trois chansons plus graves (Oscar, Manu, La Blanche), est une belle réussite, un album que j'aime beaucoup, et qui pave la voie pour l'album suivant, qui en sera une sorte de version surmultipliée, mais ça, j'en reparle demain, même heure...

FACE A

Banlieue Rouge

Manu

Le Retour De Gérard Lambert

Le Père Noël Noir

J'Ai Raté Télé-Foot

Oscar

FACE B

Mon Beauf'

La Blanche

Soleil Immonde

Etudiant-Poil Aux Dents

A Quelle Heure On Arrive ?