5119lF7QoeL__SS500_

Sorti en 1981, ...Le Retour De Gérard Lambert, avec son verso de pochette aux allures de Margerin, est le cinquième album studio de Renaud. La pochette recto montre Renaud sur le point de se fader un grand coup de clé à mollette bien placé entre les deux yeux, tintatin, comme la chanson Les Aventures De Gérard Lambert (album Marche A L'Ombre, 1980) le racontait. Vous vous souvenez de cette chanson, n'est-ce pas ? De ce loubard motard tombant en panne en pleine nuit, sur une route isolée dans une banlieue pourrie, à réparer sa mob, et se faisant emmerder par un petit loubard aux allures de Petit prince de St-Exupéry. Hé bien, Gérard Lambert revient, sur cet album, par le biais de la chanson-titre. C'est la seconde et dernière fois que Renaud utilisera ce personnage, et force est de constater que cette seconde chanson, Le Retour De Gérard Lambert, est moins bonne. Rigolote, avec les choeurs de Coluche (on entend distinctement le non ? vers la fin, c'est du pur Coluche), et avec l'allusion/hommage/pique de Renaud envers Serge Reggiani (Alors cessez de rire, charmante Elvire/Y à une espèce de chien, un vieux loup solitaire/Qu'est entré dans Paris, son nom : Gérard Lambert). Trouvailles rigolotes, mais chanson mineure.

renaud1

En revanche, l'album en lui-même est fantastique. Ici, Renaud hésite entre la chanson populo de ses premiers albums et un virage serré vers une musique plus pop et rock (dès l'album suivant, Morgane De Toi... de 1983). On ne rigole pas toujours sur l'album, certains titres sont tristes, mélancoliques, comme cet hommage de Renaud à son grand-père décédé, Oscar, un ch'timi pur jus (Oscar), comme cette chanson, La Blanche, que Renaud composera en pensant à un de ses amis tombé dans le piège de la drogue (et qui en mourra), un ami qui lui avait composé Baston ! sur l'album précédent d'ailleurs. Ou comme le cultissime Manu, qui montre Renaud consoler un loubard de ses amis, ravagé de chagrin parce que sa meuf l'a plaqué.

Renaud_le_retour_de_gerard_lambert_back

Le reste de l'album est dans le plus pur style gaudriole, entre délire pur et dur (Le Père Noël Noir, J'Ai Raté Télé-Foot, deux chansons certes mineures, mais vraiment marrantes et sympathiques), critique de la société (l'immense Banlieue Rouge), peinture de la vie sur la route de Renaud et de son groupe (A Quelle Heure On Arrive ? qui termine bien l'album sur une note faussement bluesy)...Mon Beauf' est parfait, malgré des synthés envahissants, et dépeint un vrai personnage de beauf' à la Cabu. Etudiant-Poil Aux Dents permet à Renaud de briller avec ses jeux de mots tordus (Et on reprendra en main/Quoi donc ?, l'habitat urbain/Je sais, ça t'fait pas marrer/J'pouvais pas m'en empêcher). Et je ne pouvais pas parler de l'album sans aborder Soleil Immonde, entièrement composée (paroles et musique) par...Coluche. Très belle chanson, drôle et mélodique. Et Renaud la chante comme si c'était Coluche, avec des intonations très coluchiennes. Ah, ces deux-là étaient potes, on le sait ! A propos de potes, sachez que le très poétique (ironie) Professeur Choron tient des choeurs sur le disque, aussi. Pour finir, ...Le Retour De Gérard Lambert est donc un disque efficace et vraiment réussi, très porté sur la gaudriole, l'humour, les délires, mais recelant de grandes chansons. Pour ma part, il entre dans mon Top 5 des albums de Renaud !

FACE A

Banlieue Rouge

Manu

Le Retour De Gérard Lambert

Le Père Noël Noir

J'Ai Raté Télé-Foot

Oscar

FACE B

Mon Beauf'

La Blanche

Soleil Immonde

Etudiant-Poil Aux Dents

A Quelle Heure On Arrive ?