Enorme tube au succès phénoménal que j'ai toujours trouvé insupportable. En gros, vive les années 80... Une décennie maudite.

Eelsoliver