absolution

En 2003, Muse sort son quatrième album, Absolution. Après un premier album excellent (Showbiz), un second album exceptionnel (Origin Of Symmetry) et un troisième album aussi raté qu'étrange (Hullabaloo Soundtrack), Muse en est arrivé à un point où on en vient à se demander quel est vraiment le niveau du groupe. En effet, et ce n'est pas le dernier album en date (The Resistance, sorti il y à quelques jours) qui va dire le contraire, Muse n'arrête quasiment pas d'alterner entre réussite et ratages. Absolution, malheureusement, fait partie des ratages.

muse_press2003_1_300

En effet, ce Absolution contient certes de bonnes chansons (Stockholm Syndrome, le furax Hysteria, Time Is Running Out ou Endlessly), mais dans l'ensemble, la bande à Matthew Bellamy (chant, guitare, claviers), Dominic Howard (batterie) et Chris Wolstenholme (basse) ne s'est pas trop cassé le cul. Bellamy possède une belle voix, mais plus que jamais, il insiste, ici, beaucoup trop souvent, transformant en mini-aria à la limite du supportable chaque fin de couplet ou de refrain. De plus, les morceaux sont, pour la plupart, relativement chiants, comme Ruled By Secrecy, Blackout, Thoughts Of A Dying Atheist ou le plus connu Sing For Absolution. Une sorte de connotation religieuse plane sur l'album, entre référence à l'Apocalypse (Apocalypse Please) et à l'absolution des péchés (Sing For Absolution et, bien entendu, le titre de l'album), et athéisme (Thoughts Of A Dying Atheist).

Muse_2003

Absolution possède ses fans, et je n'en fait pas partie. Franchement horripilant et trop longuet, rempli de titres très moyens voire nuls (The Small Print), c'est la seconde déception successive dans la carrière de Muse. Reste l'immense Hysteria. Heureusement, l'album suivant (Black Holes And Revelations) sera plus réussi, sans toutefois atteindre la réussite totale de Origin Of Symmetry. Avec Absolution, Muse s'enlise dans la médiocrité, dont ils ne sortiront qu'avec l'album suivant, pour y replonger par la suite avec l'album qui vient tout juste de sortir.

Intro

Apocalypse Please

Time Is Running Out

Sing For Absolution

Stockholm Syndrome

Falling Away With You

Interlude

Hysteria

Blackout

Butterflies & Hurricanes

The Small Print

Endlessly

Thoughts Of A Dying Atheist

Ruled By Secrecy