tbf

En 1977, le groupe de hard rock allemand Scorpions enregistre Taken By Force. Ce disque sera le dernier album studio du groupe avec le guitariste Ulrich 'Uli Jon' Roth. Ce dernier, surnommé le Hendrix blanc, décidera de quitter le groupe après la tournée promotionnelle de l'album (qui culminera par des concerts grandioses au Japon, et la sortie du double live anthologique Tokyo Tapes de 1978, qui sera le dernier album du groupe à créditer Roth) ; la raison de son départ ? Il voulait changer d'univers, et sa rencontre avec Monika Dannemann, dernière petite amie de Hendrix, confirmera son envie de nouvel horizon rock. Monika Dannemann, par ailleurs, signe, sur cet album, le texte de We'll Burn The Sky, chanson dédiée à Hendrix, dans laquelle elle clame son amour pour le Voodoo Chile, dans laquelle elle dit attendre avec impatience le moment où, réunis, ils feront brûler le soleil avec leur amour. La chanson est inoubliable.

scorpionstaken_by_force

Taken By Force est le meilleur album du groupe, de loin. Mélodique et subtil, il sait aussi être très furieux et heavy. Furieux jusque dans sa pochette, qui sera censurée et remplacée par une pochette très moche et noire (voir tout en haut de l'article). La pochette originale, elle, est ci-dessus, et représente des enfants jouant à se tirer dessus dans un cimetière militaire. Pas du meilleur goût. Scorpions avait déjà eu des emmerdes avec Virgin Killer, leur album précédent (qui sera abordé ici tôt ou tard), dont la première pochette représentait une jeune fille prépubère et nue, avec une sorte d'effet de miroir brisé au niveau de son vagin. Pochette remplacée par une photo du groupe (je possède le vinyle français d'époque, avec la pochette non censurée, mais depuis, elle est persona non grata, on imagine pourquoi, et le groupe lui-même ne l'a jamais approuvée).

untitled

Taken By Force est rempli de classiques du groupe : Born To Touch Your Feelings est une ballade s'achevant en apothéose avec plusieurs femmes de nationalités différentes - dont une française, ou plutôt, une qui parle français - récitant les paroles de la chanson, en un melting-pot envoûtant. On y trouve aussi, donc, la perfection We'll Burn The Sky. He's A Woman - She's A Man est un titre furieux et hard, aux paroles très connes sur la transsexualité. Steamrock Fever est un morceau parfait pour ouvrir l'album, bien énergique. The Sails Of Charon est une furie metallique (riff grandiose, très proche du style Hendrix par moments), tandis que I've Got To Be Free fait légèrement allusion au I'm Not Your Stepping Stone des Monkees. The Riot Of Your Times est efficace, Your Light est plus subtil, presque pop, et très réussi.   Dans l'ensemble, on tient un sommet, aucun temps mort. Un disque tout simplement classe. 

FACE A

Steamrock Fever

We'll Burn The Sky

I've Got To Be Free

The Riot Of Your Times

FACE B

The Sails Of Charon

Your Light

He's A Woman - She's A Man

Born To Touch Your Feelings