muse_origin_of_symmetry

Sorti en 2001, Origin Of Symmetry, avec sa très moche pochette, est le second album de Muse. C'est aussi, et de loin, leur sommet absolu, rempli de hits (Plug In Baby, New Born, Bliss, Space Dementia) et un parfait mélange entre sonorités rock et ambiance progressive. Par bien des aspects, l'album ressemble au O.K. Computer de Radiohead (1997), en version teenage et moins complexe. Mais on y trouve le même style de graphismes dans les livrets (enfin, c'est parfois flagrant), la même manière de chanter (Matthew Bellamy chante bien, mais franchement, plagie souvent Thom Yorke : Micro Cuts), la même ambiance glaçante.

muse_live

L'album offre, comme je l'ai dit, des classiques instantanés du groupe : Bliss est une chanson à la fois relaxante et énergique (piano inoubliable), Space Dementia est très psychédélique, Hyper Music et Plug In Baby assurent dans le registre heavy, et des chansons apparemment mineures comme Feeling Good ou Screenager offrent elles aussi des ambiances tour à tour lyriques et psychédéliques. Le chant de Bellamy peut sembler irritant à certains 'il a la mauvaise habitude de respirer très fort entre deux paroles, et il pousse sa voix très haut, comme Thom Yorke), mais il assure dans son registre, et en tant que guitariste, il est très bon. Rythmique excellente de Howard/Wolstenholme (Hyper Music, Darkshines).

museD

Origin Of Symmetry a définitivement impose Muse comme un très grand groupe de rock, bien que le groupe, influencé aussi bien par Queen que Radiohead, ait pas mal de détracteurs. Malheureusement pour le groupe, les deux albums suivants (le double Hullaballoo à la fois studio et live, et Absolution) allaient ternir leur discographie, le groupe s'y révélant nettement moins en forme, nettement moins convaincant, malgré de très bonnes chansons sur Absolution (Hysteria). Origin Of Symmetry reste l'album à posséder de Muse.

New Born

Bliss

Space Dementia

Hyper Music

Plug In Baby

Citizen Erased

Micro Cuts

Screenager

Darkshines

Feeling Good

Megalomania