Green_Day_American_Idiot_Frontal

Green Day est l'archétype même du groupe que je ne peux pas pifer. Leur musique (du punk, ou plutôt du skatepunk, à la Offspring, très orienté teenagers en rollers et jeans dévastés - syndrôme Nirvana/Strokes) me fait royalement -bip ! - , me laisse de marbre. Déjà leur album de 1994, Dookie (un disque renommé, un gros carton lors de sa sortie, rien que pour la présence de titres tels que Basket Case, Welcome To Paradise, Long View et Burnout), je supporte pas, et si j'adorais ce disque lorsque j'avais dans les 13-14 ans (environ deux ans après sa sortie, pour vous donner un ordre d'idée) et étais fan d'Offspring et de punk teenage en général (NOFX, Green Day, Millencollin, Rancid), j'ai vite arrêté d'écouter cette musique. Ca me lassait trop vite, il ne me suffisait que deux ou trois écoutes attentives pour être blasé. Bref, je suis vite passé à autre chose, et le Conspiracy Of One de Offspring y fut pour beaucoup, trop commercial et foutage de gueule.

greenday1_marina_chavez

2004. Sortie de American Idiot, le disque dont je vais parler ici. Sortie des tubes Holiday, American Idiot, Boulevard Of Broken Dreams (qui prend son titre d'une nouvelle de Harlan Ellison, j'ai remarqué). Passages sur MTV, M6, FunTV, Passages radio fréquents (RTL2 notamment, seule fréquence radio que j'écoute souvent). J'en ai vite ma claque, même si Boulevard Of Broken Dreams me plaît énormément (j'avoue) et même si je reconnais que le Green Day de ces titres ne ressemble plus trop au Green Day de Dookie et Insomniac. Ces gars-là ont mûri, ils font de la musique toujours orientée teens, mais plus 'parlante'. Je ne le savais pas à l'époque de la sortie du disque, ayant attendu deux ans avant de me le payer (une fois tout le binz évaporé, dernier single paru, victoires aux Grammy, couvertures de magazines...), mais American Idiot est un album-concept, chose rarissime (si pas inédite) dans la musique punk. OK, l'album semble une belle grosse critique virulente de George W. Bush (le Connard d'Américain du titre, on s'en serait douté :) ), mais il parle aussi de la vie d'un certain Jimmy (ou St. Jimmy), alias Jesus Of Suburbia (pour reprendre le titre d'une des meilleurs chansons de l'album, mais ce terme est présent souvent sur l'album).

greenday20070205207398

L'Evangile selon St. Jimmy, par Green Day. Un opéra-punk. Porté par des titres époustouflants (tous ne le sont pas, OK : She's A Rebel, Are We The Waiting), je suis forcé de le reconnaitre, trouvant cet album génialissime et ayant plutôt bien changé d'avis à propos de Green Day (Dookie me fait encore chier, par contre, on ne se refait pas, je l'ai trop entendu), American Idiot est incontestablement un grand disque, et les tubes Holiday et Boulevard Of Broken Dreams (en fait, ces deux titres sont en fait un seul et unique titre, ils ne sont pas séparés musicalement, ils se suivent) ne sont pas les meilleurs titres. Deux titres (Jesus Of Suburbia, le deuxième titre, et Homecoming, le douzième et avant-dernier) durent 9 minutes (avez-vous déjà entendu des titres punk de plus de 4 minutes ? Rarement, hein ?) et sont chacun divisés en 5 parties. Comme chez King Crimson ou Genesis, dites-donc !! Et on parle bien d'un groupe ayant démarré en faisant des titres de 2,20 minutes disant tout en un schéma couplet/refrain/couplet/refrain des plus cons !

green_day_greenday_know_your_enemy

En résumé, un album fantastique. Pas un futur résident des classements de 'discothèque idéale' (faut pas exagérer), mais incontestablement, un album valant mieux que tout ce qu'on a pu en dire de mal (comme quoi, il serait trop commercial et ambitieux pour du punk - certes, et alors ?).

American Idiot

Jesus Of Suburbia

a) Jesus Of Suburbia

b) City Of The Damned

c) I Don't Care

d) Dearly Beloved

e) Tales Of Another Broken Home

Holiday

Boulevard Of Broken Dreams

Are We The Waiting

St. Jimmy

Give Me Novacaine

She's A Rebel

Extraordinary Girl

Letterbomb

Wake Me Up When September Ends

Homecoming

a) The Death Of St. Jimmy

b) East 12th St.

c) Nobody Likes You

d) Rock And Roll Girlfriend

e) We're Coming Home Again

Whatsername