peter_gabriel_car_album_cover

En 1975, Peter Gabriel quitte le groupe de rock progressif Genesis, laissant la place de chanteur à Phil Collins (qui, pourtant, ne voudra pas prendre la place de chanteur au début, mais acceptera sur l'insistance des autres membres du groupe). En 1977, Peter Gabriel sort son premier album solo, sobrement intitulé Peter Gabriel, et surnommé Peter Gabriel I, ou bien encore, rapport à la pochette montrant Pete Gab' dans une voiture tremplée de pluie, Car. Ce premier album solo, qui bénéficie de la participation de musiciens très talentueux (Tony Levin à la basse et au tuba, Steve Hunter et Robert Fripp aux guitares, Allan Schwartzberg à la batterie), contient deux classiques absolus de l'artiste : Here Comes The Flood, vraie merveille ; et Solsbury Hill, chanson mythique sur la séparation de Gabriel avec Genesis (séparation dénuée de violence et de rancoeur, tout s'est passé dans le calme, malgré de petites tensions), un vrai tube.

WA3092870_FB

Solsbury Hill, pour commencer. Comment ne pas rêver à l'écoute de cette chanson ? Douce, évocatrice, bucolique (magnifiques arrangements), avec la voix aigue, mais pas désagréable, de Gabriel. Ce n'est pas la seule grande chansons de Peter Gabriel, il fera, par la suite, avec Biko, Shock The Monkey, I Have The Touch, Sledgehammer ou On The Air, d'autres classiques. Peter Gabriel I contient d'autres chanson vraiment exceptionnelles, magnifiquement servies par la production de Bob Ezrin : Down The Dolce Vita, Slowburn, Modern Love, Moribund The Burgermeister, Here Comes The Flood qui vous file le frisson partout dans le corps... Malgré cela, l'album n'est pas totalement parfait : Excuse Me et Humdrum sont un peu en-dessous des autres titres.

gabriel2

Enregistré en 1976 à Toronto, Canada (Ezrin est canadien, par ailleurs), Peter Gabriel I (Car) est un des meilleurs albums de ce grand chanteur. Par la suite, Gabriel s'orientera dans une musique plus complexe (le second album, II), et même world (III, Security). Ce premier album reste son plus pop avec So de 1986 (qui contient le tube Sledgehammer), et un des préférés des fans. C'est le plus progressif dans le vrai sens du terme, mais le plus rock, aussi. Pour amateurs, c'est un disque à écouter absolument, ne serait-ce que pour Here Comes The Flood, Solsbury Hill et Down The Dolce Vita.

FACE A

Moribund The Burgermeister

Solsbury Hill

Modern Love

Excuse Me

Humdrum

FACE B

Slowburn

Waiting For The Big One

Down The Dolce Vita

Here Comes The Flood


Peter Gabriel - Solsbury Hill
envoyé par Discodandan. - Clip, interview et concert.