David_Bowie_Philips_Space_Oddity

Ce premier album de David Bowie (premier vrai album, je veux dire) date de 1969, mais ne sera pas un succès avant 1972 (d'ailleurs, dans le livret CD, c'est 1972 qui est connement indiqué).  Il paraît d'abord sous le titre de David Bowie (en Angleterre) et de Man Of Words/Man Of Music aux USA. Space Oddity, dont le titre et la chanson-titre sont une allusion au film de Kubrick, et dont la chanson-titre paraîtra en single avant qu'Armstrong, Aldrin et Collins ne partent pour la Lune, est un album assez étrange et inégal de la part de Bowie, mais n'en demeure pas moins plus recommandable que l'album suivant, The Man Who Sold The World.

aHyNHMV3lpt6kkt1nxNJWpq0o1_400

Bowie, pour ce disque, semble avoir trouvé un style, qu'il abandonnera ceci dit dès l'album suivant (caméléon musical est un terme idéal pour désigner Bowie) : la folk. L'album n'est vraiment pas parfait, mais contient quand même des chansons absolument superbes : Cygnet Committee, An Occasional Dream, Wild-Eyed Boy From Freecloud, Letter To Hermione... Sans oublier Space Oddity, chanson mythique, gros succès, premier classique bowien, chanson mettant en scène le personnage du Major Tom, qui reviendra dans Ashes To Ashes (1980). Space Oddity parle d'un voyage spatial qui tourne mal (Major Tom est bloqué dans l'espace et ne peut plus revenir sur Terre), Tell my wife I love her very much, she knows.  Poétique, cette chanson est inoubliable.

space_20oddityVerso de pochette

Cygnet Committee, longue de plus de 9 minutes, est sans doute la plus belle de l'album (Memories Of A Free Festival aussi est belle, mais à un degré moindre). L'album est surtout célèbre pour sa chanson-titre, mais que dire devant la beauté absolue de Letter To Hermione ? Ou de An Occasional Dream ? En revanche, ni Janine, ni God Knows I'm Good ne convainquent, et (Don't Sit Down), absent de la réédition de 1972 (en même temps, ce morceau ne dure que 40 secondes) est un petit délire sans importance.  L'album est sans doute trop long (45 minutes), mais ses grands moments, plus nombreux que les passages à vide, en font un album, sinon essentiel, du moins très recommandé.

FACE A

Space Oddity

Unwashed And Somewhat Slightly Dazed

(Don't Sit Down)

Letter To Hermione

Cygnet Committee

FACE B

Janine

An Occasional Dream

Wild-Eyed Boy From Freecloud

God Knows I'm Good

Memories Of A Free Festival