FG1

Cet album possède une réputation aussi tenace que la colle à métaux : il serait une version simplifiée, garage, presque amateur, du Sticky Fingers des Rolling Stones, lequel date de la même année que lui (1971) et est sorti un mois après (soit en avril). C'est pas moi qui le dit, mais Mick Jagger lui-même qui en avait, à l'époque, fait la remarque, et il estimera d'ailleurs que l'album des Flamin' Groovies, car ce sont eux, avait mieux réussi que les Stones l'alchimie blues des temps modernes. Il n'en faudra pas plus pour : a) apporter aux Flamin' Groovies, ce petit groupe de rock américain à tendance garage fondé en 1965, une belle notoriété qu'il leur manquait, et b) faire de cet album, leur troisième, Teenage Head, un disque à avoir, à écouter tout du moins. Sutout que l'expérience de l'écoute (bien souvent gratifiante, l'album étant excellentissime) ne dure pas longtemps, Teenage Head étant un disque très tassé, 30 minutes et c'est tout. Il faut préciser que si les deux albums, celui des Stones et celui des Groovies, se répondent pas mal via leurs chansons et style, les Stones ont enregistré leur disque sur une période assez étendue, de décembre 1969 à octobre 1970, alors que les Groovies ont fait leur disque en un petit mois (janvier 1971), et pas aux mêmes studios. Point de comparaison : le pianiste Jim Dickinson joue sur les deux albums. L'album est sorti sous une pochette photographique les montrant dans un décor un peu bordélique, une salle de répétitions probablement. Le look du chanteur, à l'extrême droite, avec son polo rouge (le pantalon aussi, d'ailleurs) à manches longues, est imbitable.

FG2

En 1971, au moment de sortir ce disque, les Flamin' Groovies ne sont quasiment rien. Deux albums (Supersnazz et sa pochette cartoonesque en 1968, Flamingo en 1970), tous deux excellents, mais s'étant à peu près aussi bien vendus que des chipolatas dans un congrès de végétaliens. Le groupe, qui a signé sur le label Kama Sutra en 1970, est alors constitué du chanteur Roy Loney, du guitariste et chanteur Cyril Jordan (et sa guitare transparente, la même que celle de Keith Richards, sur la pochette de l'album), du guitariste Tim Lynch, du bassiste George Alexander et du batteur Danny Mihm. Loney quittera le groupe peu après la sortie de l'album, et il faudra attendre 5 ans, oui, jusqu'en 1976, pour que le groupe, qui entre temps aura changé de label, ne refasse un disque, Shake Some Action. Toujours avec autant de succès commercial, les Groovies ayant toujours été, comme les Pretty Things, un groupe de niche, apprécié de ses fans, mais négligé du grand public. Demandez à des gens dans la rue s'ils connaissent les Beatles, tout le monde dira oui. Demandez la même chose au sujet des Flamin' Groovies, et si, sur 10 personnes interrogées, vous avez plus de 3 réponses positives, courez jouer au Loto, on ne sait jamais. Teenage Head, produit par Richard Robinson, offre 9 titres, dont deux reprises : Have You Seen My Baby ? (de Randy Newman) et 32-20 (de Robert Johnson, du blues donc, mais avec de nouvelles paroles). Le reste est donc signé du groupe (Loney et Jordan, en bons Jagger/Richards). 

FG3

Comme précisé plus haut, entre l'album des Groovies et celui des Stones, on a des points communs. Les deux albums possèdent la même ambiance rock'n'roll fever & blues power, entre High Flyin' Baby et Brown Sugar, la même patate, Whiskey Woman est un peu leur Moonlight Mile, Doctor Boogie leur Dead Flowers, 32-20 leur manière de rendre hommage au blues, comme les Stones avec, sur leur album, You Gotta Move, Yesterday's Numbers est leur I Got The Blues à eux... Toute proportions gardées. Oui, entre les deux albums, celui des Stones est meilleur, incontestablement, mais ça ne veut pas dire que Teenage Head ne soit pas bon, oh que non. City Lights, très bluesy, Yesterday's Numbers, très mélodique, Teenage Head, très furax et garage, Whiskey Woman, magnifique, la reprise de Newman, tout ou presque est d'un niveau remarquable ici. Pas fan du tout de Evil Hearted Ada (pastiche d'Elvis Presley qui saoûle pas mal au bout d'un moment et me fait penser à cette chanson du même genre que Led Zeppelin fera en 1976 sur leur Presence, Candy Store Rock) et de Doctor Boogie, personnellement. Les guitares sont saisissantes, la voix de Loney est parfois un peu énervante (High Flyin' Baby, Evil Hearted Ada, Doctor Boogie) mais correspond bien à l'ambiance garage/décontractée du bulbe du groupe. Très bien produit, pas vraiment lassant car court, Teenage Head est un disque culte, un essentiel du rock, certes un peu trop similaire à l'album des Stones (Jagger lui-même s'en est rendu compte, mais il estimera, comme je l'ai dit, l'album des Groovies supérieur au sien), mais sans doute ne s'agit-il que d'une coïncidence. Les Groovies ne fréquentaient pas les Stones, du moins je ne pense pas, et les deux albums n'ont pas été enregistrés en même temps, ni au même endroit, ni avec le même producteur, ni sur le même label, et en plus, c'est l'album des Groovies qui est sorti avant... Troublant, quand même !

FACE A

High Flyin' Baby

City Lights

Have You Seen My Baby ?

Yesterday's Numbers

FACE B

Teenage Head

32-20

Evil Hearted Ada

Doctor Boogie

Whiskey Woman