VU1

Comme je l'ai annoncé récemment, il ne m'a pas suffi de reparler (un peu) de Lou Reed, c'est aussi de son ancien et fameux groupe que je comptais vous reparler (là aussi, un peu) : le Velvet Underground. Aaah, le Souterrain de Velours... Mais duquel de leurs albums je vais bien pouvoir reparler ? Ne vous posez pas la question, la réponse est évidente : Loaded. Cet album est mon préféré du groupe, et je pense qu'il l'a toujours été, même si leur premier opus (avec la banane en couverture, avec Nico sur trois titres...) est très important pour moi et m'a littéralement scotché dès la première écoute (seul album du Velvet à avoir fait ça, pour moi), alors que pour les autres, ce fut graduel, au fil des écoutes. Mais assez rapidement pour Loaded, tandis que pour The Velvet Underground (1969), leur album précédent, le premier sans Cale et avec Yule, ce fut, au contraire, assez lentement. C'est un album assez pépère, ce cru éponyme de 1969, dit l'album au divan (la pochette), un album rempli de grandes chansons et qui, après deux albums assez dissonnants et extrêmes (surtout le deuxième, White Light/White Heat), donnait l'impression d'avoir affaire à un groupe totalement différent. Passer de Heroin à Jesus en deux ans, comme le disait Lester Bangs (rock-critic américain des années 70), fallait oser. C'était le premier album avec le nouveau bassiste du groupe, Doug Yule, remplaçant définitif de John Cale, et Yule, on peut le dire, c'est senti assez vite à l'aise, il chante sur un titre, pose des choeurs un peu partout... Mais Lou Reed est encore le maître du groupe. 

VU2

Pour Loaded, en 1970 (enregistré en avril/mai, sorti en novembre), clairement, le rapport de forces à été inversé. Doug Yule va prendre le pouvoir. Regardez le verso de pochette (photo ci-dessus) : les membres du groupe sont crédités par ordre alphabétique, mais Yule est malgré tout en tête de liste (il devrait être en dernier, non, alphabéiquement parlant ? La liste des instruments dont il joue est si longue qu'il lui faut deux lignes, ce qui l'espace un peu des autres, le met en avant. Et sur la photo, prise en studio, on ne voit qu'un seul membre du groupe, assis au piano, peu visible au premier abord mais bel et bien là, et c'est qui ? C'est Yule. Il joue de la basse, des claviers (piano, orgue), de la guitare lead, acoustique, des percussions, pose des choeurs... Il joue de la batterie sur la moitié des titres, et sur l'autre moitié, ce sont des invités (dont son frangin Billy). Maureen Tucker, batteuse du groupe, est crédités officiellement, mais n'est pas là, elle était enceinte, ou venait d'accoucher. Et pour ce qui est du chant principal, Yule est sur quatre des dix titres. Il paraît qu'il aurait réenregistré une chanson à la base interprétée par Lou Reed, mais cette information, qui circulait autrefois sur le Net, est peut-être exagérée... En tout cas, il tient la guitare lead sur certains titres en remplacement de Sterling Morrison, parfois absent car il suivait des cours et devait partager son temps. Lou est au chant sur six titres, et à la guitare rythmique. Il s'est senti baisé, à la sortie de l'album, et se barrera du groupe peu avant la sortie de Loaded, tandis que Morrison et Tucker se barreront en 1971.

VU3

Lou semble déjà se poser des questions sur Yule...

Il vaut quoi, cet album dont le titre est à la fois une allusion à la came et au fait qu'il était censé être 'chargé de hits' ? Loaded est mon préféré du Velvet, vous ne vous attendez donc pas à ce que je le défonce, non ? C'est un petit chef d'oeuvre de rock qui n'est certes pas loadé de hits, mais offre de pures merveilles, et deux chansons faisant partie des plus connues du groupe, toutes deux signées Lou : Sweet Jane et Rock & Roll. Deux chansons emblématiques s'il en est, qu'on ne présente plus, et dont Lou fera des versions heavy en 1973/74 (Rock'N'Roll Animal). Ici, c'est pépère, mais magnifique. Lou chante aussi les très rock Train Round The Bend et Head Held High, le délicat I Found A Reason, et Cool It Down, même si, pour cette dernière, j'ai longtemps cru que c'était Yule. Lequel, ici, s'offre la part du lion : si on met de côté Lonesome Cowboy Bill, pastiche countrysant sympa mais pas immortel, Yule, ici, signe Who Loves The Sun, magnifique ouverture bien pop (les vocalises du refrain sont du genre à vous faire sourire comme un con) et les deux fermetures de faces : New Age, splendeur totale, et Oh ! Sweet Nuthin', 7 minutes interstellaires qui donnent envie de tout réécouter. Il est totalement à l'aise sur ces quatre morceaux qu'il n'a, au passage, pas écrits, ni composés, tout étant, sur Loaded, signé Lou Reed, on comprend un peu mieux pourquoi il s'est senti baisé avec ce disque : non seulement il n'est pas sur la photo au verso, non seulement il n'est crédité qu'en troisième (et comme la dernière créditée, Maureen Tucker, ne joue en fait pas du tout sur le disque, c'est comme s'il était le dernier crédité, finalement, comme une pensée après-coup), mais en plus, presque la moitié de ce qu'il a écrit et qui a fini sur le disque n'est pas interprété par lui. Sentant qu'il perdait la mainmise sur le groupe, Lou va se la jouer solo, avec la carrière que l'on sait, même si sa carrière solo a eu un début difficile.

Et Yule ? En 1973, le Velvet sort Squeeze, nouvel album, entièrement interprété (et composé) par Yule, un disque qui attend encore d'être officiellement édité en CD ou réédité en vinyle (il l'a été, mais officieusement), et qui se traîne une réputation de merde honteuse depuis sa sortie. Alors que c'est un très très très bon album, en fait. Le souci ? Yule, à ce moment, est le seul membre du Velvet, groupe qui n'existe donc plus, en fait, et comme il n'est pas un membre fondateur, c'est peu dire qu'il n'avait aucune légitimité pour sortir un disque solo (car c'est ce qu'est Squeeze, en fait ; Yule joue de tout sauf de la batterie, tenue par Ian Paice de Deep Purple) sous le nom du groupe. Mais ne vous en prenez pas à lui, il n'y est pour rien, c'est le manager du groupe, Steve Sesnick, qui lui a imposé de sortir le disque sous le nom du Velvet, pour faire vendre (ça n'a pas fonctionné). Je vous laisse imaginer les réactions et de la presse rock, et des anciens membres du groupe. Pour tout le monde, donc, le dernier album du groupe, c'est Loaded

FACE A
Who Loves The Sun
Sweet Jane
Rock & Roll
Cool It Down
New Age
FACE B
Head Held High
Lonesome Cowboy Bill
I Found A Reason
Train Round The Bend
Oh ! Sweet Nuthin'