2548797495_1

Ted Nugent, guitariste très talentueux et artiste assez important de la scène hard-rock américaine des années 70-80. Je ne parlerai pas ici de la vie privée de ce mec, vrai défenseur des valeurs réactionnaires américaines (fervent admirateur de la NRA, qui milite pour le port d'armes ; amateur de chasses ; républicain convaincu et probablement admirateur de George W. Bush ; probablement raciste sur les bords, et totalement machiste ; un vrai All-American-connard, quoi). Je parlerai ici uniquement du musicien. Et en particulier de son plus gros succès, son album Cat Scratch Fever, sorti en 1977.
Cat Scratch Fever est son meilleur album. Il contient deux ou trois tubes de Nugent (la chanson-titre, Homebound), et possède une pochette assez rigolote (de l'autre coté, on voit le torse nu du Nuge, émaillé d'éraflures d'ongles féminins, un peu comme des griffures de chat). Cat Scratch Fever est une chanson mythique (riff de la mort) qui doit son nom à une maladie de peau. Mais la chanson, comme beaucoup d'autres de l'album (Sweet Sally), est assez machiste et décadente, dans le style rude boy, mauvais garçon. Hard rock, quoi. La voix de Nugent est excellente, quoi que parfois un peu énervante (Sweet Sally, tiens, justement).

nugent

Wang Dang Sweet Pootang et Death By Misadventure assurent aussi le show avec des intros démentielles (le Nuge est vraiment un gratteux hors pair) et des paroles qui déchirent. Live It Up sonne un peu comme un hymne de stades (le refrain), tandis que Homebound est un instrumental montrant toute l'étendue du talent guitaristique du mec. La première face de l'album passe comme une lettre à la Poste.
La seconde face démarre en fanfare avec Workin' Hard, Playin' Hard, qui semble elle aussi bien destinée à être un tube (mais ce ne fut pas le cas, en tout cas, pas comme la chanson-titre - mais cette chanson est quand même un classique), puis un Sweet Sally court et simpliste, première déception. Mais cette déception est suivie par le meilleur moment de Cat Scratch Fever, à savoir A Thousand Knives, vraie merveille heavy, grand moment (guitare parfaite). Nugent chante sur ce titre bien mieux que sur le reste de l'album.

Ted_20in_20concert

Sweet Sally était déçevant, Fist Fightin' Son Of A Gun l'est encore plus, ce titre est très moche, trop simpliste pour être efficace. Out Of Control, qui achève l'album, est bien supérieur, et met la patate pour un final dantesque, qui fait qu'on en redemande. On peut vraiment dire de Cat Scratch Fever que c'est un authentique classique du hard rock pur et dur. Un disque essentiel pour tout amateur de hard rock. Avec sa pochette rigolote (l'expression du Nuge est terrible !!!), ce disque, sorti en pleine période punk, est vraiment excellentissime. J'adore !

FACE A
Cat Scratch Fever
Wang Dang Sweet Pootang
Death By Misadventure
Live It Up
Homebound
FACE B
Workin' Hard, Playin' Hard
Sweet Sally
A Thousand Knives
Fist Fightin' Son Of A Gun
Out Of Control