2543973689_1

Quatrième album des Doobie Brothers, What Were Once Vices Are Now Habits, malgré sa pochette qui pourrait laisser penser à un live, est un album studio. Sorti en 1974, l'album était attendu des fans avec une certaine crainte, car l'album précédent du groupe, The Captain And Me (1973), avait été un énorme succès, du en partie à la présence du hit-single Long Train Runnin', vrai classique pop/rock.
Avec ses 44 minutes, What Were Once Vices Are Now Habits est l'album le plus long du groupe. 12 titres, dont pas mal de grandes chansons, comme Black Water, Song To See You Though ou Road Angel. A cette période, le groupe était composé du chanteur/guitariste/compositeur Tom Johnston (voix aigue et éraillée), du guitariste/chanteur/compositeur Patrick Simmons, du bassiste Tiran Porter, du batteur John Hartman et du percussionniste Keith Knudsen. Jeff 'Skunk' Baxter, guitariste, a incorporé le groupe après la sortie de ce disque.
L'album est pop, et immédiatement accrocheur. Les mélodies sont folk et rock, totalement dans le style des Doobie Brothers (qui, au fait, ne comportaient aucun frère). Une chanson, en particulier, est grandiose, Another Park, Another Sunday. Ma chanson préférée sur l'album, c'est une pièce maîtresse de 4,30 minutes, écrite et interprétée par Johnston, qui figure au Panthéon des meilleures chansons du groupe. Mélancolique, mélodique, et incroyablement puissante.

the_doobie_brothers_jpg_595x325_crop_upscale_q85

Spirit, Daughters Of The Sea, le court instrumental final Flying Cloud et Pursuit On 53rd Street sont également de très grandes chansons - Spirit, surtout. En revanche, Tell Me What You Want (And I'll Give You What You Need), pour jolie qu'elle est, est quand même trop soupe et niaise. You Just Can't Stop It a des relents un peu funk/soul, et est excellente.
Pour moi, ce disque est le meilleur de la première période du groupe (qui s'arrête à 1975, et Stampede, assez inégal). A partir de 1976 (et l'album Takin' It To The Streets, très bon), Michael McDonald arrivera dans le groupe, et Johnston partira. Le son Doobies changera totalement, passant de la pop/folk des débuts à une pop jazzy plus sophistiquée. En 1977, grand disque, Livin' On The Fault Line, puis, le groupe deviendra moins bon (malgré un succès commercial toujours important). En ce qui me concerne, je pense que les deux meilleurs albums du groupe sont Livin' On The Fault Line et What Were Once Vices Are Now Habits. Et entre les deux, ma préférence va à cet album de 1974 !

FACE A
Song To See You Through
Spirit
Pursuit On 53rd Street
Black Water
Eyes Of Silver
Road Angel
FACE B
You Just Can't Stop It
Tell Me What You Want (And I'll Give You What You Need)
Down In The Track
Another Park, Another Sunday
Daughters Of The Sea
Flying Cloud