unclmeat

Double album complètement bordélique sorti en 1969 (mais enregistré entre 1967 et 1968), Uncle Meat est, selon le petit texte présent sur la pochette, au recto, la 'musique d'un film des Mothers que nous n'avons pas encore terminé, faute de pognon'. L'album propose 28 titres loufoques (31 pour la réédition CD qui propose un morceau bien plus récent, Tengo Na Minchia Tanta, ainsi que deux plages de dialogues extraits du film (une des deux pistes dure quand même plus de 37 minutes !), totalement inutiles, et plombant ainsi le CD.
Les 28 titres initiaux pourraient facilement tenir sur un seul CD (qui durerait, ainsi, dans les 75 minutes). Seulement, voilà, la réédition CD est toujours double (donc plus chère), à cause de ces trois rajouts bonus, placés en début de disque 2, juste avant la dernière face initiale (les King Kong). Non seulement ça ne sert à rien de placer ces extraits sonores non musicaux, mais en plus, les placer AVANT les derniers morceaux du disque casse complètement l'album initial !

mothers1

Pour ma part, j'aurais mis tout Uncle Meat sur le CD 1 et les bonus sur le CD 2. Voire, je n'aurais pas mis ces bonus du tout. Mais bon, le mal est fait, il suffit juste, quand on écoute l'album, de démarrer le second disque à partir de la piste 4, et voilà...
Uncle Meat, en lui-même, est à l'image de sa pochette : un collage dadaïste loufoque et renversant, qui est facilement un des 5 plus grands disques de Frank Zappa (de toute sa carrière) avec Hot Rats, The Grand Wazoo, 200 Motels (disque bien barré aussi) et Freak Out !. Résumer un tel disque, avec ses morceaux extrèmement courts (5 d'entre eux durent moins de une minute) et ses trouvailles insensées, relève de la folie furieuse pure.
Les musiciens sont incroyables, que ce soit le batteur Jimmy Carl Black ('l'Indien du groupe), le claviériste Don Preston (alias Dom DeWild), Zappa lui-même (guitare), le spécialiste es cuivres Bunk Gardner, le bassiste Roy Estrada, le claviériste/saxophoniste Ian Underwood, ou bien encore 'Motorhead' Sherwood...

untitled

Parmi les plus grandes réussites de ce disque-concept, signalons la dernière face, enfilade de 6 parties d'une pièce intitulée King Kong (et dont une sorte de prélude se trouve sur le CD 1), totalement free. Sinon, Nine Types Of Industrial Pollution, The Uncle Meat Variations (superbe guitare de Zappa), Ian Underwood Whips It Out (un titre joué live à Copenhague), The Air, Cruising For Burgers (qui achève le CD 1, et donc la troisième face), Mr Green Genes (dont une sorte de suite jazzy et instrumentale se trouvera sur Hot Rats, Son Of Mr Green Genes), The Legend Of The Golden Arches et surtout, surtout, la folie pure du grandiose Dog Breath, In The Year Of The Plague (Primer me carucho, Chevy 39, Going to El Monte Legion Stadium), doté de parties de saxophone grandioses en intro, et de vocalises délirantes tenant à la fois du doo-wop et du jazz le plus free.
Sans oublier les quelques passages exclusivement parlés de The Voice Of Cheese, "If We'd All Been Living In California..." et Our Bizarre Relationship, bien barrés aussi, et sans doute extraits du film.
Uncle Meat, avec ses illustrations délirantes présentes dans une petit livret (le CD en comporte 2), représentant entre autres un pied qui encule une girafe (sic), est un disque absolument sensationnel. Cependant, il faut quand même bien connaître l'univers de Zappa et de ses Mothers, très particulier, pour bien entrer dans l'album. En effet, il est vraiment très difficile d'accès, et un néophyte risquerait fort de se trouver largué très tôt dans l'écoute du disque...
Prière, donc, d'écouter Freak Out !, Burnt Weeny Sandwich, Absolutely Free et Hot Rats avant de se lancer sur Uncle Meat. Le plaisir n'en sera que multiplié !

FACE A
Uncle Meat : Main Title Theme
The Voice Of Cheese
Nine Types Of Industrial Pollution
Zolar Czakl
Dog Breath, In The Year Of The Plague
The Legend Of The Golden Arches
Louie Louie (live at the Royal Albert Hall, London)
The Dog Breath Variations
FACE B
Sleeping In A Jar
Our Bizarre Relationship
The Uncle Meat Variations
Electric Aunt Jemima
Prelude To King Kong
God Bless America (live at the Whiskey-A-Go-Go)
A Pound For A Brown On The Bus
Ian Underwood Whips It Out (live on stage in Copenhagen)
FACE C
Mr Green Genes
We Can Shoot You
"If We'd All Been Living In California..."
The Air
Project X
Cruising For Burgers
FACE D
King Kong Itself (as played by the Mothers in a studio)
King Kong (its Magnificence as played by Dom DeWild)
King Kong (as Motorhead explains it)
King Kong (the Gardner Varieties)
King Kong (as played by 3 deranged Good Humor Trucks)
King Kong (live on a flat bed diesel in the middle of a race track at a Miami Festival...the Underwood ramifications)