Status_Quo_Dog_Of_Two_Head_460790

Sorti en 1971, Dog Of Two Head est le quatrième album de Status Quo, et leur dernier à être paru sur le label Pye Records. Sous la pochette assez étrange et le titre de l'album tout aussi spécial, se cache un trésor boogie aussi simpliste qu'efficace, sans doute un des meilleurs albums du groupe. A l'époque, le groupe étant constitué du chanteur et guitariste Francis Rossi, du guitariste et claviériste (et un peu chanteur) Rick Parfitt, du bassiste Alan Lancaster et du batteur John Coghlan. Ce line-up résistera longtemps.
A voir le tracklisting de l'album, on se rend compte qu'il n'y à pas que le titre et la pochette du disque à être étranges. Des titres de chansons comme Gerdundula, Umleitung ou Nanana (ladite chanson Nanana est d'ailleurs à deux reprises proposée en très courts extraits d'une minute environ, avant la version totale de 2,25 en fin d'album) peuvent également surprendre, interroger. Devant quel type d'album sommes-nous donc ?

1994_StatusQuo_big

Ben, je vous rassure (ou je vais vous décevoir, c'est selon), mais Dog Of Two Head est vraiment un album classique, basique, musicalement parlant. Vous connaissez Status Quo ? Musique boogie rock bien rythmée, mais tout sauf innovante. Guitare, basse, batterie, chant, rythmique rock, paroles connes, c'est tout. Pas d'innovation, de prise de risque. Comme du bon vieux Aerosmith, du bon vieux Motörhead, en mode soft, pas hard ou heavy pour un sou. Oubliez le Status Quo cuvée années 80, avec leur infâme tube radio In The Army Now. Le Status Quo années 70, c'est des trucs bien boogie furieux comme Mean Girl, Umleitung ou Someone's Learning.

Image38

Par la suite, le Quo fera des albums plus commerciaux, comme Piledriver (1972, leur album suivant, premier à être paru chez Vertigo Records), Hello !, On The Level ou Blue For You, qui comprendront les classiques Roadhouse Blues (reprise des Doors), Caroline, Down Down ou Mystery Song. Mais en 1971, le Quo est encore tout sauf commercial, pas vraiment bankable, et ce Dog Of Two Head sera leur dernier album à ne pas être un succès public. Méconnu, sous-estimé, sauf par les fans, ce disque s'impose cependant comme une indéniable réussite binaire, primale, certes totalement simpliste et conne, mais vraiment efficace. Et j'adore la pochette ! Je sais, je suis dingue.

FACE A
Umleitung
Nanana (extraction)
Something's Going On My Head
Mean Girl
Nanana (extraction)
FACE B
Gerdundula
Railroad
Someone's Learning
Nanana