Rock Fever

02 juillet 2020

"Leave" - R.E.M.

Troisième extrait de New Adventures In Hi-Fi que je propose depuis la relance de la catégoie Top Musique, voici Leave. Immense chanson de R.E.M., une des plus belles. 

Posté par ClashDoherty à 14:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


" Eulogy " - Tool

Quel morceau....! On en ressort pas indemne...Voilà un album que j'apprécie particulièrement  bien que je ne sois pas trop fan de ce genre musical à la base... Je ne crois pas que Tool ait été abordé sur le blog mais il doit bien y avoir quelques amateurs par ici non ? 
Cette chanson relativement longue figure sur leur deuxième album 'Aenima " sorti en 1996. L'ambiance de ce disque est tout de même très spéciale , lourde et oppressante , mais je trouve que ce disque se bonifie avec le temps..Je ne connais pas les autres albums du groupe , mais celui ci m'a toujours énormément marqué...J'ai hésité avec d'autres titres comme  " Stinkfist " juste pour le clip très ...visuel dirons nous...! les morceaux "Hooker With A Penis " et " Aenema " ( clip de ouf aussi ! )   sont fameux également...

Posté par guti76 à 12:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

L'École Du Micro D'Argent - IAM

L-ecole-du-micro-d-argent

Ceux qui étaient adolescents dans les années 90 se souviennent d'une chose : à l'époque, la production musicale était très dominée par le rap. Pour vous dire, entre 1990 et 2000, on dénombre au moins 350 albums du genre à être sortis. Ces mêmes adolescents se souviennent également que deux groupes dominaient la scène rap de l'époque. D'un côté, les parisiens de Suprême N.T.M. proposant un rap aux paroles et aux instrumentations brutales et de l'autre, les marseillais de IAM qui eux, proposaient un rap aux textes plus littéraires et aux instrumentations plus mélodiques. Il n'en aura pas fallu plus pour faire naître une rivalité entre les deux groupes. Ce qui était évidemment complètement con vu qu'ils ne pratiquaient absolument pas le même rap. Et puis, même s'ils ont eu des emmerdement judiciaires, jamais les mecs du Suprême n'ont eu un mot plus haut que l'autre pour les membres de IAM et jamais les membres de IAM n'ont eu un mot plus haut que l'autre pour les membres du Suprême. Ces deux groupes, à part d'être de nationalité française, n'ont jamais rien eu en commun. Aujourd'hui, ce sont donc les marseillais (les minots comme on dit dans la cité phocéenne) qui vont nous intéresser. Cet album, je l'ai découvert en 2007, j'avais 14 ans. Sans presque rien en connaître, dès que j'ai vu cette pochette représentant des guerriers aux allures zombies-vandales à cheval et prêts à passer à l'attaque m'a frappé d'entrée. Je sentais le gros skeud arriver. 

iam2-810x642

Mine de rien, depuis que je suis sur le blog, c'est ma troisième chronique sur un album de rap. La dernière remontant au mois de février. Je suis moi-même surpris. Jamais je n'aurais imaginé une seule seconde en proposer autant. Certains vont à coup sûr se dire : putain, mais qu'est-ce qu'il nous fait chier celui-là avec son rap et en plus, il n'est même pas fan du genre. C'est le cas, je ne suis pas fan du genre, mais comme je l'ai déjà dit, il existe des albums du genre que j'aime vraiment. L'album que je vous propose, qui est aussi le troisième du groupe, n'est pas n'importe lequel. Là, on parle d'un album qui a littéralement réduit en bouillie le rap français de l'époque. Il n'y a pas eu mieux avant, il n'y a pas eu mieux après. À part peut-être l'éponyme de N.T.M. Il se nomme L'École Du Micro D'Argent et est sorti en 1997. L'album est un quasi best-of à lui tout seul du groupe. Il faut dire qu'il propose une enculade ahurissante de succès ou du classique du groupe marseillais. À commencer par la chanson titre, qui ouvre le disque : une putain de tuerie intouchable qui lance l'album en beauté. Nés Sous La Même Étoile...à moins de haïr le rap viscéralement, impossible de ne pas aimer cette chanson. La vie est belle, le destin s'en écarte, personne ne joue avec les mêmes courtes, le berceau lève le voile, multiples sont les routes qu'il dévoile, tant pis on n'est pas nés sous la même étoile. Il y aussi Petit Frère, une putain de pure merveille parlant d'un ado vivant en banlieue. Petit frère n'a qu'un souhait : devenir grand, c'est pourquoi il s'obstine à jouer les sauvages dès l'âge de dix ans, devenir adulte avec les infos comme mentor, c'est éclater les tronches de ceux qui ne sont pas d'accord [...] petit frère a déserté les terrains de jeux, il marche à peine et veut des bottes de sept lieux, petit frère veut grandir trop vite, mais il a oublié que rien ne sert de courir petit frère. L'Empire Du Côté Obscur (référence directe à Star Wars)  est également grandiose. Encore une fois, le groupe frappe un grand coup par la puissance de ses textes. Obscure, la force est noire, noire comme le château, où flotte l'étendard, notre drapeau, sois sûr que sous les feux la vérité est masquée, viens, bascule de notre côté. L'Enfer (grosse tuerie ; l'enfer, quelle est leur motivation première ?) et Libère Mon Imagination ((autre grosse tuerie)laquelle sera remplacée par Independenza sur la réedition 1998) ; le tempo, le tempo, libère mon imagination me rappelle que ma musique est née dans un champ de coton. Les cinq sens bien affutés je suis prêt, la musique fait son entrée dans ma tête et je me laisse guider... peuvent être considérées comme des classiques.

7787671021_le-groupe-de-rap-iam-fete-les-20-ans-de-son-album-emblematique-l-ecole-du-micro-d-argent-le-17-mars-2017

Mais, il y a sur ce disque un morceau qui écrase tout. Littéralement tout. Lequel est placé en dernière position du disque : Demain, C'Est Loin. Un morceau de 9 minutes pile poil relatant la vie dans les banlieues. IAM étant un groupe marseillais, c'est donc la vie dans la banlieue de la cité phocéenne qui est ici décrite. Et là, attention, on parle pas d'une chanson rap comme il en existe tant d'autres. Non là, on parle d'un véritable monument dont l'excellence dépasse largement les sphères du rap. Même si on aime pas IAM et le rap, ce morceau est tout simplement inattaquable. Musicalement, on est déjà face à un véritable coup de maître puisqu'un seul sample de 10 secondes est utilisé en boucle tout au long des 9 minutes caractérisant la chanson. Mais, encore une fois, c'est au niveau du texte que ça explose tout. L'encre coule, le sang se répand, la feuille buvard absorbe l'émotion, sac d'images dans ma mémoire, je parle de ce que mes proches vivent et de ce que je vois, des mecs coulés par le désespoir qui partent à la dérive, des mecs qui pour 20 000 de shit se déchirent, je parle du quotidien, écoute bien, mes phrases font pas rire, rire, sourire, certains l'ont perdu, je pense à Momo qui m'a dit "à plus" jamais je ne l'ai revu, tenter le diable pour sortir de la galère, t'as gagné frère, mais c'est toujours la misère pour ceux qui poussent derrière, pousse, pousser au milieu d'un champ de béton, grandir dans un parking et voir les grands faire rentrer les ronds, la pauvreté, ça fait gamberger, en deux temps, trois mouvements, on coupe, on compresse, on découpe, on emballe, on vend à tour de bras, on fait rentrer l'argent, on craque, ouais, c'est ça la vie, et parle pas de RMI ici ici, ici, le rêve des jeunes c'est la Golf GTI, survet' Tacchini, tomber les femmes à l'aise comme Manny...

iam5

Et pour le reste de l'album alors ? Qu'est-ce que ça donne ? On va être très clair les gars : l'album est long, comporte seize chansons et pointe à plus de soixante-dix minutes, mais il ne contient aucun déchet. Après, toutes les chansons ne sont pas immenses. En tout, il y en a deux qui, il faut l'avouer, sont moins fortes que les autres. On va en parler de suite, comme ça, ce sera fait. Ce sont respectivement Quand Tu Allais, On Revenait et Bouger La Tête. Que l'on s'entende bien : ce n'est ni à jeter par la fenêtre ni même moyen, mais ça ne saute pas à la gueule comme la chanson titre, Nés Sous La Même Étoile, Petit Frère, L'Empire Du Côté Obscur ou encore le monstre Demain, C'Est Loin. Tout comme ça ne saute pas à la gueule comme les autres chansons restantes. Lesquelles sont : Dangereux (je pensais vivre dans un pays libre, naïf, j'ai compris qu'indésirables sont les esprits non passifs), La Saga, Elle Donne Son Corps Avant Son Nom (dans toutes les situations, sans inhibition, elle donne son corps avant son nom), Regarde (au royaume animal, le lion est roi, l'Homme devient fou, combien d'âmes tombées sous ses coups, la Terre est seul témoin de ces crimes ici-bas, c'est chacun pour soi, regarde Angéla, regarde), Chez Le Mac, Un Bon Son Brut Pour Les Truants (ce sample de cordes sur le refrain...rarement, voire jamais, un morceau de rap frouze n'aura autant sonné comme un morceau de rap ricain de la Côte Est) et Un Cri Court Dans La Nuit (encore une tombe à fleurir, un ange part dans un dernier soupir, un fait divers dans une ruelle, un cri court personne n'entend l'appel). Clairement, ce disque est un incontournable du rap à la française. Mieux encore : c'est pour moi le meilleur album de rap français tout court. 23 ans au compteur déjà et pas une putain de ride. IAM n'a pas fait mieux avant et n'a pas fait mieux après. Cet album, je l'ai (dans sa version intiale, celle que je viens de vous présenter), siégeant fièrement dans ma discothèque et je n'en ai pas honte une seule seconde. Indispensable !

 L'École Du Micro D'Argent

Dangereux

Nés Sous La Même Étoile

La Saga

Petit Frère

Elle Donne Son Corps Avant Son Nom

L'Empire Du Côté Obscur

Regarde

L'Enfer

Quand Tu Allais, On Revenait

Chez Le Mac

Un Bon Son Brut Pour Les Truands

Bouger La Tête

Un Cri Court Dans La Nuit

Libère Mon Imagination

Demain, C'Est Loin

 

Posté par MaxRss à 12:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Mellow Mood - The Wailers

Une chanson des Wailers qui s'est fait un petit nom il y a quelques années, en étant utilisée pour une publicité.

"Voulez-Vous" - ABBA

A1

On continue le périple suédois ? On avait laissé les ABBA en 1977 avec un album sans vrai titre (The Album) sorti parallèlement à un film consacré à leur gloire mondiale. L'album offrait trois hits, un ratio franchement dans la bonne moyenne des albums de la bande à Agnetha, Björn, Benny et Ann-Frida (les initiales de leurs prénoms forment le nom du groupe, fallait y penser, et heureusement qu'ils ne s'appellent pas Carl, Anna, Christian et Amanda, n'est-ce pas ?). L'album, comme les précédents depuis leur victoire en 1974 à l'Eurovision avec Waterloo, cartonnera. On attend donc la suite avec impatience, et cette suite viendra calmement, en 1979. Quoi ? Le groupe, qui défouraillait un disque par an, n'a donc rien glandé en 1978 ? Ah mais, attendez : The Album est sorti en décembre 1977, hein, c'est en 1978 qu'il fera le max de ses ventes, le groupe l'a défendu en live, et entrera en studio en mars pour enregistrer le successeur. Et ABBA sera tellement occupé en 1978, plus occupé qu'un unijambiste dans un concours de coups de pieds au cul, que l'enregistrement de ce sixième album studio, Voulez-Vous, s'étendra sur une année complète, l'album étant sorti en mars 1979. Le résultat final est à la hauteur des espérances : l'album sera N°1 dans pas mal de pays et une des cinq meilleures ventes d'albums de l'année. Voulez-Vous dure 42 minutes, à quelques secondes près, et offre 10 titres, dont 4 seront des singles à succès. Parmi eux, je vais y revenir plus bas, un cas quasiment unique dans leur répertoire. 

A2

Enregistré entre la Suède (les fameux Polar Studios de Stocklholm, que le groupe prêtera, en 1978, à Led Zeppelin pour qu'ils y fassent leur In Through The Out Door, ce qui explique aussi en partie le fait que l'enregistrement de Voulez-Vous se soit éternisé) et la Floride (Criteria Studios de Miami), produit par les deux mecs du groupe, l'album oscille entre pop et disco, et sa pochette représente le groupe en tenues bien glamour, photo dans un cadre situé par-dessus une pyramide bleue que l'on retrouve aussi au verso. L'artwork n'est pas particulièrement réussi (sans être abominable), du ABBA pur jus de fruits, quoi, même si la pyramide fait aussi très Earth, Wind And Fire. Musicalement, l'album, plus pop que disco (que l'on associe ABBA à la disco m'a toujours horripilé velu), très bien produit, offre une série de chansons vraiment réussies, comme The King Has Lost His Crown, Angeleyes (sortie en single à double face A avec le morceau-titre) et le totalement disco (pour le coup, là, on peut le dire) If It Wasn't For The Night, sans parler, évidemment, des 4 singles à succès (5 en comptant Angeleyes). Ces singles sont Voulez-Vous, chanson assez discoïde au refrain en partie (toute, toute petite, la partie : La question c'est voulez-vous, et c'est tout) chanté en français, comme son titre le laissait évidemment présumer. Pas une de mes préférées des Krisprolls (ah ah, celle-là, elle est con, pas subtile, mais je ne m'en lasse pas), mais c'est pas mauvais. On a I Have A Dream, chanson dont le single est sorti sous une belle pochette ouvrante au carton laqué, un luxe inoui pour un single ; la chanson, avec sa mélodie un peu héllénisante et sa chorale d'enfants, son ambiance solennelle et son message de paix, sortira au moment de Noël 1979, comme on pouvait s'en douter. On a Chiquitita, chanson aux accents un peu hispanisants, que le groupe enregistrera d'ailleurs en espagnol pour un album hispanophone (Gracias Por La Musica) en 1980...

A3

...et on a Does Your Mother Know, qui est une des rares chansons du groupe, et la seule sortie en single à succès, à être chantée non pas par Agnetha ou Ann-Frida (ou les deux ensemble), mais par un des porteurs de boules du groupe, en l'occurrence Björn Ulvaeus, le guitariste. Chanson très rock, c'est une belle réussite, peut-être la moins connue (si on met de côté Angeleyes) des chansons tubesques de l'album, et un de leurs tubes les moins mondialement connus. C'est malgré tout une excellente chanson, d'ailleurs, faudrait-il qu'elle ne soit pas bonne, cette chanson, uniquement parce qu'elle est chantée par une voix que l'on n'a pas l'habitude d'entendre quand on écoute du ABBA ? Le fait est que Björn est à l'aise, et chante plutôt bien. La chanson ouvre la face B, position cruciale s'il en est, au moins aussi importante que l'ouverture et la clôture d'un album. Elle est la plus rock de l'album, le seul morceau de ce genre sur Voulez-Vous, mais c'est aussi une des meilleures chansons d'un album qui, dans l'ensemble, est probablement un des meilleurs du groupe avec Arrival. Je le trouve plus réussi que le pourtant très très bon The Album. De toute façon, si on met de côté le premier album, qui est inégal, et le dernier, qui est assez décevant, je ne trouve pas que les albums d'ABBA soient négligeables. Si on aime la bonne pop 70's, c'est du tout bon à se carrer entre les dents, et ce cru 79 ne déroge pas à la règle ! ABBA, c'est bon, j'assume sans aucune honte !

FACE A

As Good As New

Voulez-Vous

I Have A Dream

Angeleyes

The King Has Lost His Crown

FACE B

Does Your Mother Know

If It Wasn't For The Night

Chiquitita

Lovers (Live A Little Longer)

Kisses Of Fire

Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


01 juillet 2020

" Jamais l'Or Ne Dure " et " La Retenue " - Pain Noir

Max , connais tu le chanteur Pain Noir ? Je te pose cette question car le gars est de Clermont-Ferrand , c'est vers chez toi non ?
J'ai découvert cet artiste quand son album est sorti en 2015 , je l'avais téléchargé puis l'ai acheté l'année dernière car je l'écoutais régulièrement (super packaging, bel objet  ,pas déçu! ) .
De son vrai nom François Régis Croisier ,il évolue entre chanson française et folk assez intimiste ,les paroles sont très belles je trouve.  C'est ma plus belle surprise française depuis bien longtemps en tout cas... Clash  peut-être y seras tu sensible ( les autres également ! ) ? En tout cas votre avis m'intéresse !!!
J'en mets une seconde ci-dessous très belle aussi .

Posté par guti76 à 20:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Natural Mystic - The Wailers

La version originale de Natural Mystic, par les Wailers.

''Games Without Frontiers'' - Arcade Fire

Excellente reprise de Peter Gabriel par Arcade Fire...présente sur un album de Gabriel entièrement constitué de reprises de ses chansons par d'autres artistes !

Posté par ClashDoherty à 16:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

" Fallin' " - Teenage Fanclub & De La Soul

Et voilà pour éteindre le feu de la précédente lol....!
En tout cas en voilà une bande originale de duos qui déchirent leurs mères !

" Disorder " - Slayer & Ice-T

Déflagration thermo-nucleaire. comme dirait Jicop....J'aurais pas trouvé mieux lol